RDPC ou le Rassemblement des Danseurs et Percussionnistes du Cameroun?

Au Cameroun, c’est le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) qui est le parti au pouvoir. Dans les rues de Yaoundé cependant, l’on entend pas RDPC sous son sigle originelle. Certains préfèrent dire « Rendre Définitivement Pauvre le Cameroun » ou « Rassemblement des Danseurs et Percussionnistes du Cameroun ». Par affection ou par moquerie, les populations se délectent de ces déformations. « Les gens ont tellement souffert de pauvreté à cause de ce parti qu’ils préfèrent s’en moquer » croit savoir Djetabe, un habitant de la capitale. « Rassemblement des Danseurs et Percussionnistes du Cameroun » ? « oui, répond Alain, un petit commerçant, chaque fois qu’il y a une manifestation de ce parti, il faut voir comment ils dansent. Même lorsque le président de la République sort, il y a des groupes de danse » soutient-il.

D’ailleurs le président Biya a dénoncé, lors d’un congrès de son parti, ceux qui « dansent » plus qu’ils ne « pensent ». Et pourtant, les militants continuent de se répandre en cris et flonflons lors des manifestations du parti. Dans le cadre de l’opération « Epervier » de lutte contre la corruption, plusieurs des cadres de son parti ont été incarcérés. Consquence, à Yaoundé, l’on est plus que jamais persuadé que ce parti là n’a fait que contribuer au malheur du Cameroun. Et, c’est le sigle du parti qui en souffre.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *