Le téléphone cellulaire dans les sociétés Nigériennes.

Le téléphone cellulaire dans les sociétés Nigériennes.

L’Afrique est devenue une place où les promoteurs de la téléphonie cellulaire trouvent leurs comptes. C’est ainsi qu’une multitude de cellulaire a envahi le marché de l’électronique Nigérien. Cette arrivée du téléphone portable, n’a pas été sans difficultés mais aussi, elle a apporté un changement drastique dans les comportements de tous les jours des nigériens. Au tout début, il est destiné à un cercle restreint. C’est un luxe dont seules les personnes nantis peuvent en acquérir. Aujourd’hui, ce secteur a eu un essor fondamental où même le paysan le plus reculé peut communiquer avec ses semblables. Le cellulaire a vraiment changé le monde africain en général et nigérien en particulier. Les compagnies téléphoniques augment du jour au jour la capacité de leurs installations pour desservir mêmes les régions les plus impraticables du pays. Avec le téléphone portable, on est informé de tout ce qui se passe dans le monde à la minute prête. Car, il a remplacé chez beaucoup d’usagers la radio ou la télé parce qu’on peut en avoir déjà incorporées. La technologie a bien fait des progrès. Le cellulaire, avec l’arrivée des chinois il y a chacun pour sa bourse.

Beaucoup de Nigériens se sont enrichis grâce au commerce des téléphones portables. Il est rare de faire 100 mètres dans nos villes sans trouver ça et là des kiosques de leur vente. D’autres se sont transformés en réparateurs ou bricoleurs. d’autres s’occupent du téléchargement des chants ; vidéos ; photos aux clients qui se présentent à eux avec tout le risque que cela peut avoir. L’introduction du cellulaire au Niger a crée des débouchés et chacun trouve vraiment son compte.

À propos de l'auteur

ASSOUMANE Habibou

Blogueur nigérien de Tahoua, je suis passionné de la lecture, des voyages. J'aime apprendre des autres. La rigueur, la responsabilité, l’engagement sont mes maîtres mots

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *