Berlinale : Brigitte Sy, « Les mains libres »

Logo BerlinaleLe festival de cinéma de Berlin est clos. Si l’Ours d’or revient à « Nader et Sadim, une séparation » de l’Iranien Asghar Faradi, la fiction qui m’a le plus émue est un film français, « Les mains libres », de l’actrice et réalisatrice Brigitte Sy. Celle qui, pour le plus grand bonheur des cinéphiles françaises, a mis au monde le séduisant Louis Garrel, m’a raconté un peu de son film et de son cinéma avec une passion communicative.
Croyez-moi, c’est très embarrassant de pleurer à une projection presse.Lire la suite de l’article…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *