L’irresponsabilité des médecins mauritaniens

Partant du centre de santRue du Marché, Nouakchotté de Sebkha, en arrivant à l’hôpital national de Nouakchott, un homme a pris dans ses bras, à bord d’un taxi, son bébé qui venait de naître. Le chauffeur de l’ambulance était absent. L’enfant, entre la vie et la mort pendant ce transfert chaotique, n’a pu être sauvé. Le récit de Abdoul samba Diop est un douloureux concentré de ce qui se passe dans certaines structures de santé de la Mauritanie ; inconscience, arrogance, négligence… Lire la suite de l’article…

À propos de l'auteur

Diplômé d’une maîtrise en Economie et Gestion, je me vois comme un simple citoyen du monde. J’aimerais être la plume de ceux qui ne savent s’en servir et aussi la bouche de ceux-là qui ont peur de parler. Dénoncer, attirer l’attention sur tel ou tel sujet de la vie quotidienne et qui passerait inaperçu pour la majorité d’entre nous, mais dans le même temps, donner des conseils afin que cesse toute cette injustice des hommes envers leurs frères et surtout après tout, envers eux-mêmes.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *