Saint Bouazizi et les mille imbéciles

Saint Bouazizi et les mille imbéciles– David, non, cette fois-ci, rien ne peut plus m’arrêter, ma décision est prise, et je dois impérativement la mettre en exécution. David, si dans trois jours tu apprends qu’un jeune s’est immolé au Togo devant le palais de la Présidence, eh bien, ne te pose pas de questions, c’est moi.
Déconcentré et dégoûté, je lève la tête et le regarde, debout, droit comme une sentinelle de dessin animé, attendant ma réponse.
– Souley, que je lui murmure après un soupir de rage, c’est quoi cette histoire d’immolation avec laquelle tu viens me déconcentrer en plein travail, hein ? Lire la suite de l’article…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *