Manuella Rosssi est partie en croisade contre l’injustice et l’inégalité sociale à Bangui

Des milliers d’enfants fourmillent  dans les rues de Bangui et se livrent  à des larcins parce qu’ils n’ont rien à  faire. Ils flânent ça et là en attendant  de grandir et être lynchés pour un  vol ou emprisonnés par la même  société qui ne leur a pas offert  l’instruction. Leur seul crime c’est  de ne pas avoir de parents. C’est contre cette injustice qu’essaie de se battre Manuella Rossi dans la mesure de ses possibilités en offrant  ce 19 Juin 2011 cinquante cartes d’identités nationale aux enfants de la rue comme pour leur dire qu’ils sont aussi citoyens centrafricains et en payant des cours d’auto-école à deux de ces jeunes pour leur permettre de passer un permis de conduire et trouver un travail.

Lire la suite…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *