Quand l’intouchable Eugene Ngaïkosset s’en prend à un français, il paie cash…

Les organisations de défense des Droits de l’homme ont beau avoir rendu public un communiqué début Juillet à Bangui dans lequel ils déplorent les multiples violations des Droits de l’homme dans le pays, il a fallu que l’intouchable Capitaine Eugene Ngaïkosset, surnommé « Le boucher de Pahoua » se trompe de victime et agresse des éléments français pour que le Chef de l’Etat se voie obligé de le rétrograder Sous-lieutenant.

Passage à tabac des civils, rackets des commerçants, indisciplines, désobéissance à tout supérieur qui n’a pas été au maquis avec eux. Il ne se passe pourtant pas un jour sans que les lieutenants de l’homme fort de Bangui ne fassent parler d’eux.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *