Une paire de fesses pour une route

Une paire de fesses pour une route
Mon prégo, je veux une route!

Ah, ces mésaventures dont le dénouement est si heureux que vous finissez par ne plus les regretter ! C’est un peu l’histoire de ce cocu du conte de ma mère, Mère Marthe, qui ayant décidé d’aller se noyer dans la mer après avoir surpris sa femme, sa petite profondeur, au lit avec une autre longueur, rencontra sur la plage une jeune princesse dix fois plus belle et riche que sa femme infidèle, qui tomba amoureuse de lui et l’épousa par la suite. A quelque chose malheur est bon, que disent trivialement les revendeuses d’arachide grillée de nos coins de rue.

Lire la suite…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *