Infolettre Mondoblog: le blogueur en société

Bonjour à toutes et à tous,

Ces dernières semaines, les Mondoblogueurs se sont interrogés sur le rôle du blogueur face aux défis de sa société. De la place qu’il doit occuper dans la lutte contre le terrorisme par exemple.  Ils ont aussi tenu à se faire témoins et analystes de la vie quotidienne. C’est ainsi qu’ils ont abordé des sujets très divers : le calendrier du Népal, le bilan de grossesse, la COP21, les enfants soldats, la démocratie… Retour sur cette quinzaine qui vient de s’achever.

 

Coup de projecteur : les blogueurs ivoiriens s’engagent dans la lutte contre le terrorisme

Un groupement de blogueurs ivoiriens a mis sur pied une initiative citoyenne dont le but est de réfléchir sur la thématique du terrorisme et les actions à mener pour le combattre. Ainsi, une journée de réflexion s’est tenue à Abidjan, la capitale de ce pays d’Afrique de l’ouest touché par les attaques en mars dernier. Suy Kahofi explique que lors de cette rencontre, les questions de la sensibilisation contre la radicalisation et l’embrigadement des jeunes ou l’attitude à avoir sur les médias sociaux en cas d’attaque en considération de l’éthique, de la responsabilité et du respect de la dignité humaine ont été posées. Il en est ressorti quelques résolutions qui devraient permettre aux blogueurs de prendre une part active dans la lutte contre ce fléau qui gangrène une bonne partie de l’Afrique.

Stop terrorism

Ecoutes téléphoniques / Cyberphobie / Enfant soldat

Une crise politique secoue le Brésil depuis quelques mois et Dilma Rousseff, la présidente, est en passe de se faire destituer par le parlement. Ce qui apparaît comme étant l’épilogue d’un combat médiatico-judiciaire qui a duré de longs mois et pendant lesquels tous les coups semblaient permis. Les écoutes téléphoniques en ont été un exemple. Serge Katembera s’interroge sur cette pratique de plus en plus utilisée et se pose la question de l’opportunité de la transparence dans la vie publique et dans les affaires privées des responsables publics. Il finit par prendre position, en se basant sur des exemples précis pour expliquer le danger que représente une clarté totale dans les affaires publiques. Didier Makal relève de son côté une nouvelle pratique vérifiée au cours des dernières semaines : les lignes téléphoniques et internet coupés lors des élections présidentielles dans trois pays d’Afrique centrale : au Congo, en république démocratique du Congo et au Tchad. Le blogueur de Lubumbashi craint une généralisation ce phénomène. Emmanuel Leu raconte l’enchaînement d’évènementsqui a conduit un garçon d’un village du Kivu à devenir un enfant-soldat.

– Fuites d’écoutes téléphoniques: quelle utilité pour la démocratie?

– Elections cybernéphobes en Afrique

– Le début de mon malheur

 

Paris

La ville de Paris a aussi inspiré quelques blogueurs, à l’exemple de Dieretou Dina et d’Andriamialy. La première, qui vit depuis quelques mois dans la capitale française, a bien observé ses habitants et détaille en dix points leurs petites habitudes. Pour le second, certaines choses ont bien changé dans l’attitude des malgaches et la perceptionqu’ils ont de la perspective du voyage de l’un des leurs dans la ville de la tour Eiffel et des rues commerçantes de Barbès.

– Le Parisien: décryptage en 10 points

– Aller à Paris: années 1980 vs années 2010

 

Calendrier népalais / COP21

Selon le calendrier népalais, nous sommes en 2073. Celui-ci a  donc 57 années d’avance sur le calendrier grégorien qui est le plus utilisé. Cette curiosité a poussé le blogueur Mauricien Stéphane Huet à revenir (avec une certaine ironie) sur les décalages entre le Népal, pays dans lequel il a vécu et le monde tel qu’il l’a toujours connu. Le changement climatique est devenu une réalité et ses effets sont désormais palpables. Les Etats en prennent plus ou moins conscience, ce qui les a amenés à un accord lors de la COP21 en décembre 2015. Isidore Kwandja s’essaie à deviner ce qu’aurait pensé de cet accord le philosophe allemand Hans Jonas, qui avait l’un des premiers à tirer la sonnette d’alarme sur la mise en danger de l’environnement par l’activité humaine.

– Le Népal, 57 ans d’avance

– Qu’aurait dit Hans Jonas de l’accord de Paris sur le changement climatique

 

Blida / Bilan de grossesse / Jazz

Petite plongée dans les goûts, les saveurs, les sonorités et les couleurs de la ville algérienne de Blida. Un endroit qui recèle de nombreuses richesses culturelles que les occupants français, puis le pouvoir d’Alger ont malheureusement caché, déconsidéré.Abdelkrim Melkfouldji espère, attend un printemps blidéen qui d’après lui est imminent, afin que les trésors de cette partie du monde éclatent au grand jour. Le Toubib de Dakar prodigue de nouveaux conseils. Cette fois, il est question du bilan de grossesse, ce passage pas toujours obligé mais indispensable, afin d’anticiper les éventuels problèmes liés à la gestation et au développement de l’enfant. On terminera sur une note romantique avec Jule qui relate les premiers émois amoureux empreints de timidité, de musique et d’alcool entre une pianiste de jazz et un vendeur de disques.

– Le printemps blidéen

– Petit lexique du bilan de grossesse

– Parce qu’il avait trop bu

Focus sur…

 Le Blog du Salaud Lumineux

Salaud lumineux

S’il y a un blog sur Mondoblog bien difficile à cerner, c’est bien celui-ci. S’il y a un Mondoblogueur dont la dialectique est compliquée à suivre, c’est bien Eteh Komla Adzimahe. En effet, son blog est une suite de longs, de très longs articles qui la plupart débutent d’une manière fort sympathique pour ensuite emprunter des bifurcations complètement insoupçonnées. Quand on parcourt les billets du Salaud Lumineux, il arrive systématiquement ce moment où on se demande comment on en est arrivé là, à ce point d’une histoire qui n’a plus grand chose à voir avec le début. Ce désordre apparent et cette narration échevelée permettent pourtant à l’auteur de se lancer dans une violente diatribe contre les phénomènes quasi-mégalithiques qu’il observe dans notre monde. Ils lui permettent une satire presqu’infinie, qui lui donne la possibilité de rire de n’importe quoi et surtout de s’en foutre de tout. Si vous voulez savoir jusqu’où les digressions peuvent mener et avoir une idée des extrémités les plus lumineuses qu’un salaud peut atteindre, n’hésitez pas à lire ce blog.

A bientôt

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *