Politique

Voyages de Paul Biya à l’étranger : un gouffre financier

Un collectif composé de journalistes et de blogueurs a rendu public le rapport d’une enquête sur les voyages du président camerounais à l’extérieur du pays depuis son ascension à la magistrature suprême en 1982. L’enveloppe estimée de ses nombreux déplacements est tout simplement « exorbitante » pour un pays pauvre très endetté comme le nôtre.

Friedrich Naumann fait ami-ami avec les blogueurs

En Côte d’Ivoire, la Fondation Friedrich Naumann est active depuis les années 90. A posteriori, cette réunion était une opération de séduction pour la bonne cause : l’objectif est de faire de la blogosphère ivoirienne un appui indubitable pour la promotion, la protection et la défense des valeurs citoyennes et des droits humains, dans laquelle la Fondation et ses partenaires sont engagés.

drapeau-mali-jeune-jeunesse-enfant-enfance

Mali : il n’y a pas d’âge pour aimer son pays et participer à sa construction

Mais il ne suffit pas d’être jeune pour représenter la solution. Ce sont les qualités morales et éthiques, les compétences intrinsèques de tout un chacun, et notre capacité à mettre l’intérêt général au-dessus du personnel qui font qu’une nation prospère. Les jeunes oui, mais ceux qui ont les compétences, la vision, la volonté.

Feux d’artillerie en début d’année, la Côte d’Ivoire doit rompre avec la violence !

Avec les feux d’artifice de l’an 2018 à Abidjan, nous souhaitions tourner la page des démons de l’instabilité politique. Mais hélas, de nouveaux événements nous interdissent de rêver plus longtemps. Force est de constater que depuis le quinquennat dernier, aux feux d’artifice succèdent presque toujours les feux d’artillerie.

Je viens de lire le livre de Mamadou Igor Diarra, « C’est possible au Mali »

Depuis quelques jours l’autobiographie de Mamadou Igor Diarra, intitulé « C’est possible au Mali » fait le buzz, au point qu’il y a rupture de stock dans les librairies de Bamako. Une fois ouvert, il est difficile de s’arrêter. L’auteur se livre, parle de lui sans faux-fuyant et assume ses choix. Rarement on a vu un haut responsable malien lever tant de voiles sur sa vie, son parcours et son expérience dans la gestion des affaires étatiques.