Il n’y a pas plus camerounais qu’un sénégalais

Étiquettes

 

Hier soir, j’ai dîné avec un copain qui a été expulsé il y a peu de Guinée Equatoriale. Ayant appris que le pays de sa majesté Obiang était devenu une vraie piscine d’or noir, mon copain a cru bon aller y démontrer ses talents d’entrepreneur. Cinq années de labeur durant lesquelles il a investi, monté un supermarché de taille respectable, produit de l’emploi et c’est seulement quand l’affaire est devenue rentable que les Equatoguinéens se sont souvenus que ses papiers n’étaient soi-disant pas en règle, que son titre de séjour ne l’autorisait pas à investir au delà d’un certain montant, qu’il n’était pas autorisé à construire un bâtiment de plus d’un étage etc. Autant de prétextes fallacieux qui avaient pour finalité la saisie de ses biens et son expulsion.

Lire la suite…

Partagez

Auteur·e

florian

Commentaires