Abidjan : la petite monnaie se vend !

Étiquettes

Trouver de la petite monnaie sur le marché abidjanais est devenu un véritable casse-tête ! A chaque étale, à chaque boutique ou petit commerce on s’entend toujours répéter la même phrase dans un français très Ivoirien : « y’a pas monnaie » ! Cette phrase à elle seule traduit la pénurie de jetons dans les tiroirs-caisses si bien que Mariam une vendeuse du marché de Belleville à Treichville n’a pas manqué de nous dire que les « jetons sont devenus ‘’caca’’ de chat à Abidjan ! ». Tout porte à croire que les pièces de 5, 10, 25, 50, 100, 200 ou 250 francs CFA ont complètement disparu de la circulation et cela se ressent à tous les niveaux. « Les pièces de monnaie comme celles de 5 f, 10 f ou 25 f sont si rares qu’on se demande si elles existent encore » affirme Mr Yao Clément un enseignant avant de conclure que « l’absence de petite monnaie plombe les échanges ». Vous pouvez traîner votre soif sur plusieurs centaines de mètre simplement parce qu’aucune des petites vendeuses ne peut vous monnayer votre pièce de 500 ou de 250 f ! Dans les transports en commun comme les gbaka (mini-car) ou les wôrô-wôrô (taxis communaux) l’absence de petite monnaie occasionne des disputes entre clients et chauffeurs. Les chauffeurs et apprentis pour se débarrasser des clients leur remettent un billet qu’ils devront partager. « Cela vous met en retard bien sûr car le plus souvent vous n’allez pas dans la même direction que les autres passagers » déclare Koffi Blandine une étudiante.

Lire la suite

Partagez

Auteur

Commentaires