Formation professionnelle, école ou atelier : que choisir ?

Nombreux sont les jeunes qui fréquentent aujourd’hui les Instituts et centres de formation professionnelle. Certains sont venus ici pour la passion qu’ils éprouvent, pour le métier qu’ils ont choisi; d’autres sont là par le ‘’heureux hasard’’ des orientations après les classes de troisième ou de terminale. N’ayant pas pu poursuivre leurs études dans les cycles classiques de nos écoles secondaires, ils ont choisi d’apprendre un métier dans les centres de formation professionnelle. L’apprentissage d’un métier ne se résume pas à retenir des leçons par cœur : il s’agit d’un système basé sur la théorie et la pratique. Mais dans les entreprises qui accueillent les étudiants, bon nombre de maîtres de stage se plaignent de l’incapacité des jeunes à réaliser les manœuvres les plus élémentaires. Les problèmes de l’apprentissage sur le tas et celui de la formation dans les centres professionnels refont donc surface.

« Ils ont des diplômes mais ils ne connaissent pas le travail ! Or les métiers c’est la maîtrise de la pratique et non de la théorie : ce que le diplôme justifie doit se voir dans les faits » souligne M. Zamblé chef électro-mécanicien,  responsable d’un groupe de stagiaires. En effet, nombreux sont les jeunes diplômés qui peinent à s’insérer dans les entreprises faute de maîtrise des rouages de leurs métiers qu’ils ont pourtant appris. « A les voir transpirer sur les machines, je me demande ce qu’on leur enseigne dans leurs écoles » renchérit M. Zamblé avant de conclure « nous sommes obligés de tout leur apprendre de nouveau. Un métier on ne le connait pas sur papier mais on le connait en pratique ».

Lire la suite

Partagez

Auteur·e

kingsuy

Commentaires