Satan, sors de ce corps !

Prière dans une paroisse pentecôtiste, près de Kinshasa. REUTERS/Corinne Dufka

Vous savez, avant j’aimais le dimanche. D’habitude, après avoir vécu le samedi, le dimanche je cuvais. Grasse matinée, farniente, sommeil. Ce,  jusqu’au jour où l’église de réveil qui est implantée dans mon voisinage direct décide d’acquérir du matériel de sono : amplis, micros, haut parleurs etc.

Depuis, chaque dimanche, je suis réveillé par une tornade de décibels qui me projette hors de mon lit, hagard, en mode zombie.

J’ai bien essayé de parler au pasteur, l’implorant de baisser le volume, Dieu étant omniscient et tout le reste n’est sûrement pas sourd. Il m’a traité de mécréant.

Moi mécréant ! On voit qu’il n’a pas eu la même expérience des églises de réveil que moi.

Lire la suite

Partagez

Auteur·e

florian

Commentaires