Dix conseils (d’ennemi) pour que vos articles ne soient pas publiés

Étiquettes

Nous vous avons donné quelques conseils pour apparaître sur la page d’accueil de Mondoblog. Si certains conseils ont été reçus cinq sur cinq, il semblerait que certains points ne soient toujours pas clairs…

Ces points ne sont pas spécifiques à Mondoblog mais à la publication en ligne de manière générale. Le Web a ses propres codes, sa propre culture. Comme tout l’Internet s’enthousiasme pour les tops, les listes et (trop souvent) pour les choses drôles plutôt qu’instructives, nous avons décidé de rédiger cet article à lire au quatorzième degré. Ironie ou plutôt démonstration par l’absurde, nous espérons qu’en plus de vous divertir, ce billet vous permettra de réfléchir à une meilleure façon d’écrire pour le Web.

  • Ne vous relisez pas :

    Internet c’est le temps réel, pas le temps de vous relire, vous vous devez d’être le premier pour pouvoir récolter un maximum de RTs ou de petits pouces vers le haut. D’autant plus que vous relayez régulièrement des infos de premier ordre. Donc, à bas la grammaire, l’orthographe. Tout cela n’intéresse que les gens qui aiment lire. Demandez même à votre petite soeur d’écrire façon SMS, misez tout sur la jeune génération et les incultes, ils sont généralement plus nombreux.

  • Plagiez les autres :

    Copié/collé est sans aucun doute l’une des plus belles inventions de l’ère numérique. Pourquoi se fatiguer alors qu’il y a une tonne de contenus sur Internet que vos lecteurs n’ont jamais lus. Vous utiliserez bien évidemment la technique du “pas vu pas pris”. Pas besoin de citer vos sources, cela pourrait amener l’auteur à vous attaquer en justice.

  • Racontez la même histoire que tout le monde :

    Si vous disposez d’un peu plus de temps que celui dédié au plagiat, une des solutions est de traiter le même sujet avec le même angle. Les lecteurs sont tous des moutons, l’important c’est que tout le monde parle du même sujet, donnez votre participation au bruit médiatique, donc pas besoin de chercher un éclairage différent. Là aussi, pas besoin de liens, on croira sans pouvoir détecter que c’est vous la source de l’information.

  • Ecrire soit des titres très longs pour que, quand un lecteur désire partager votre billet sur les réseaux sociaux, ce dernier ne soit pas publiable dans son intégralité, soit des titres ennuyeux et incompréhensibles :

    Sur Internet on dispose de la place qu’on veut, on peut donc faire des titres très longs. Pas grave si ce dernier ne tient pas en 140 caractères, les gens tweeteront avec une version tronquée de votre titre, vous ne pouvez pas faire attention à tout, hein… Privilégiez les jeux de mots incompréhensibles, les références obscures, comme ça seuls vos amis proches comprendront de quoi vous allez parler.

  • Ne soyez pas rigoureux dans vos infos :

    Vous n’êtes pas journalistes, depuis quand les blogueurs sont obligés de raconter la vérité ? Honnêtement quel internaute va vérifier ce que vous dites. L’important, c’est de distiller une info coûte que coûte, au pire vous ferez une rectification discrète publiée un dimanche soir à 23 heures.

  • Ne contextualisez pas vos propos :

    Cela apprendra au lecteur à garder ouvert l’onglet Wikipédia en permanence. Mieux encore, cela l’obligera à connaître par cœur les 67 tomes de l’Encyclopédie universelle. Montrez que vous êtes plus cultivé que les autres, en utilisant des références obscures. Parlez de la société secrète mystique de l’ordre de Thule-Gesellschaft ou des réflexions onomastiques sur Ba’al Hammon. Et, surtout, n’expliquez pas ce que c’est.

  • Ne mettez pas de photos :

    Vous êtes un esthète du verbe, la photo ce n’est pas votre job. Grand bien vous fasse, le Web, contrairement à ce que dit tout le monde n’est pas un espace visuel, c’est tout au mieux un annuaire numérique, pas besoin de fioritures. En plus, cela prend tellement de temps de trouver une photo libre de droits au bon format. Ne vous embêtez pas, on ne s’embêtera pas non plus.

  • ÉCRIVEZ EN MAJUSCULES :

    IL FAUT DIRE QUE C’EST BIEN PLUS AGRÉABLE A LIRE, NON? MOI PERSONNELLEMENT QUI AI UNE MAUVAISE VUE ET QUI AI TENDANCE A PARLER FORT JE TROUVE LES MINUSCULES BEAUCOUP TROP DISCRÈTES.

kaa_livre-jungle

Pour ceux qui décodent mal l’ironie :

  • Relisez-vous
  • Ne plagiez pas
  • Trouvez un angle ou un sujet différent des autres
  • Prenez le temps de trouver le meilleur titre possible
  • Toute personne sur Internet est responsable de ses propos, soyez exact et compréhensible
  • Contextualisez vos propos
  • Choisissez bien la photo (libre de droits, illustrant votre article et au bon format)
  • ARRÊTEZ AVEC LES MAJUSCULES !!!!! (et les points d’exclamation 😉 )
Partagez

Auteur

Commentaires

renaudoss
Répondre

Noté. (En espérant que ce sera une bonne fois pour toutes)

Guy Muyembe
Répondre

Je dirais même plus: "article à lire au quatorzième dégré" :-)

Asoumane Habibou
Répondre

Très bien dit! Merci beaucoup pour ce billet!

Ivo Dicarlo
Répondre

10 conseils ont été bien reçus. Et Merci pour l’intérêt. #Ivo Dicarlo

Jean-Hubert BONDO
Répondre

Merci beaucoup Simon.

Thierry Didier KUICHEU
Répondre

Ah ah ah ah, merci pour ces conseils

Fotso Fonkam
Répondre

Après ça, celui qui n'a pas toujours compris n'a plus qu'à fermer son blog...

rima moubayed
Répondre

A lire et relire, à l'envers, à l'endroit. TROP BEAUUUUUU !!!!! ;-)

Fiston Mahamba
Répondre

Conseils constructifs. Nous nous engagerons pour sa mise en pratique et les partegerons avec d'autres blogueurs.

Merci

Anne Christelle
Répondre

Juste magique. Comme dirait les anglais: "You Made My Day" cher Simon.

Djifa nami
Répondre

Belle liste mais le petit grain sable dans mes yeux est au point 4, "ecrire" au lieu de "ecrivez". Bah oui on vous aime bien aussi! Merci de tous ces rappels!

Simon
Répondre

Bien vu, corrigeons les correcteurs ;-)

Djifa
Répondre

Les coquilles ont la vie dure! ;)

Lucile
Répondre

Merci pour ces conseils ,j'espère que ce n'est pas entre dans l'oreille d'une sourde

salaudlumineux
Répondre

Je n'ai rien lu !

lemien saka
Répondre

merci bien, cher conseiller (ennemi)! si tous les ennemis étaient comme toi, il n'y aurait plus que d'amis sur terre.

sylvainj
Répondre

IL ESR VREMAN TRE BINE CETTE ARTICL MERSIII !!!!!!!!!!!!! ;)

Aboudramane koné
Répondre

déjà

fatoumatacherif
Répondre

J'ai trouvé le texte très ironique et éducatif.

Aristide Kawele
Répondre

Bien recu. c'est très riche

kaptue kaptue
Répondre

voilà une critique constructive, que les gars s’imprègnent de cet astuce ni outrageant ni blessant

hippo
Répondre

Convaincre par l'absurde (sic!), c'est drôle mais plus.... convaincant. Merci

Didier Makal
Répondre

Article à ne pas lire! Il est diablement peu recommandable! attention, je reste dans la logique de l'ironie! merci bcp. c'est important

Gilbert Lowossou
Répondre

Merci bien

sylvainkousse
Répondre

Merci c'est bien reçu.

Owarindé Adeéyèman
Répondre

Merci de nous mettre sur le bon chemin. Ce tuto va énormément nous aider.

Owarindé Adéyèman
Répondre

Merci de nous mettre sur le bon chemin. Ce tuto va énormément nous aider.

Guillaume
Répondre

Très édifiant comme tutoriel. Le côté ironique lui a donné un ton très sérieux, à prendre absolument en compte.

Merci à l'équipe !

Koffi Christ
Répondre

Après ces remarques et conseils, je me sens tout petit.
Merci tout de même car ils m'aideront à grandir.

Arnaud
Répondre

La répétition, la meilleure pédagogie. Très édifiant pour nous autres carabinés...

SAKA
Répondre

merci pour tout le travail

Sara
Répondre

J'adore: "Demandez même à votre petite soeur d’écrire façon SMS, misez tout sur la jeune génération et les incultes, ils sont généralement plus nombreux."

Merci pour le travail!

Agnes Kerr
Répondre

Merci pour votre humour!

Stella Attiogbe
Répondre

Haha pour moi qui adore l'ironie, j'ai été servie ! Les conseils ont été très bien reçus. Merci :)

Simon
Répondre

Héhé, merci à vous !

Samuel Sufo
Répondre

Un vrai Manitou alors hein!