Dakar et ses « cars rapides »

Dakar et ses « cars rapides »

Si vous débarquez pour la première à Dakar et que vous voyez  un « dinosaure » s’approcher de vous n’ayez pas peur. C’est juste un car. Il s’appelle le car rapide. Ce car, un tas de fer, tellement maquillé avec tant de couleur qu’on a du mal à en distinguer fait parti du décor de la ville.Lorsqu’on dit Dakar à quelqu’un qui y a séjourné il pense probablement à tous ces vieux cars qui sont bons pour la casse mais qui rendent énormément de service à ces nombreux sénégalais qui n’ont pas le temps d’attendre un bus ou pire de s’arrêter dedans jusqu’à destination. Ils préfèrent le car rapide qui est certes vieux mais qui offre une place assise.

Débarrasser la capitale sénégalaise de ces cars serait comme séparer un homme de son cœur. C’est trop dit peut être mais c’est une question très difficile à résoudre. D’ailleurs cela n’est pas le sujet de cet article. Je me suis toujours demandé pourquoi on les appelle « cars rapides ». Pour connaitre la réponse montez dans le car rapide et on y va.

Supposons qu’on doit être à un rendez-vous dans 30 mn. Maintenant à bord d’un car attendant que l’apprenti fasse signe au chauffeur pour le départ. Ce dernier doit juste taper sur la portière arrière avec une pièce pour que le chauffeur bouge mais il semble qu’il nous a oubliés. Et oui ! Il a oublié ceux qui sont déjà à l’intérieur. Il est parti à la recherche d’autres passagers. Il faut que tout le monde menace de descendre pour qu’il dise enfin à son patron de bouger. On aurait déjà perdu une dizaine de minute.

Le chauffeur a enfin pris le départ. Un ouf de soulagement. Ne croyez pas que c’est tout. L’apprenti réclame les frais de transport à tout le monde. Ainsi il peut faire ce qu’il veut sans que personne ne le menace parce qu’il a déjà son argent. Le chauffeur accélère un moment pour arriver vite à un deuxième point d’arrêt juste après quelques mètres. Ça y est. L’apprenti reprend son jeu. Il part très loin à la recherche de clients au point que même si le chauffeur est prêt à partir il faut l’attendre pour quelques minutes et même si vous voulez descendre vous ne pouvez pas ; vous avez déjà payé. C’est encore une dizaine de minutes de perdu.

Et ainsi de suite jusqu’à ce que vous arrivez en retard à votre rendez-vous. Et finalement j’ai eu la réponse à ma question : on les appelle « cars rapides » par ironie. Mais les sénégalais les préfèrent aux bus qui sont toujours plein à craquer.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *