Liberté d’expression

liberte-expression-madagascar

Madagascar : Liberté d’expression, paix à ton âme !

Je suis dégoûtée! Au vingt-et-unième siècle, je vis dans un pays où dire ce que l’on pense et se faire apprécier pour cela est devenu un crime. Hier, en lisant le journal, j’ai tout simplement compris qu’il n’y plus rien à espérer de ce pays, de ce Gouvernement… Non, car même parler, qui est votre liberté la plus stricte, liberté que même le grand Dieu ne vous a pas enlevé, vient d’être piétinée. Liberté d’expression, paix à ton âme !

Révolutions technologiques : atteintes à la vie privée ou renforcer la sécurité du citoyen ?

Nos sociétés modernes sont confrontées à un choix à propos du futur. Et c’est un choix fondamentalement politique. On pourrait certes décider de s’en moquer. Décider que ce n’est pas très important pour nous que certaines structures collectent toutes ces informations. La notion de vie privée appartient peut être au passé. À l’avenir, tout ce qui nous concerne sera consultable d’un clic : qui est tombé amoureux, qui est tombé malade. C’est peut-être une bonne chose. Un futur sans secret. Moi, je pense que ce serait comme une prison digitale.