Je suis une femme, mais je me soigne

femme comorienneMayotte. Archipel des Comores. Des femmes se racontent, et au gré des lignes se dessinent les portraits instantanés de Comoriennes, qui tout en se refusant à voir leur histoire passées sous silence, s’évertuent à trouver une issue favorable dans les méandres d’un quotidien difficile. On peut juger du degré de civilisation d’un peuple à la situation sociale de la femme. Mariama, trentenaire, est célibataire. Elle a effectué des études universitaires en France hexagonale. Artiste et chroniqueuse télé, elle habite à M’tsagamuji. Lire la suite de l’article…

Partagez

Auteur·e

elqibla

Commentaires