Newsletter Mondoblog : la passe de 100 !

Bienvenue dans la centième édition des Pépites de Mondoblog ! La newsletter qui vous apporte, depuis plus de quatre ans et à un rythme bimensuel, le meilleur de la plus grande, et, disons-le, de la plus belle communauté de blogueurs francophones !

Pour cette édition spéciale et colorée de la newsletter, les blogueurs/euses ont été mis à contribution. Onze d’entre eux ont accepté de partager ici pour vous leurs articles favoris et leurs coups de cœur parmi les billets publiés par les 850 blogueurs de la plateforme. Présentation forcément réductrice, mais tellement réjouissante ! Nous tenterons d’élargir cette expérience à l’avenir !

Mais avant cela, un mot pour vous annoncer le lancement de l’initiative « Mondoblog, unis contre le Covid-19 ». L’équipe de Mondoblog a le plaisir d’initier un projet axé sur le Burkina Faso et le Niger , afin que les populations au Sahel puissent bénéficier d’un meilleur accès à une information vérifiée, de qualité, répondant à leurs préoccupations en cette période de pandémie.

Bonne lecture.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur cette infolettre :
rfi.mondoblog@gmail.com

Mondoblog se mobilise contre le Covid-19 au Sahel

Mondoblog, en partenariat avec les ambassades de France au Burkina Faso et au Niger, lance le projet Mondoblog, unis contre le Covid-19. Un projet qui durera 9 semaines, ciblé sur le Burkina Faso et le Niger, pour que les populations de ces deux pays puissent appréhender les enjeux de l’épidémie de Covid-19 et deviennent acteurs dans la lutte contre sa propagation.

Quatre Mondoblogueurs/euses sahéliens, accompagnés par l’équipe éditoriale à Paris, vont se faire vos yeux et vos oreilles dans leur pays : Amos Traoré et Madina Sore au Burkina Faso ; Nyalla et Abdel Latif Idrissa au Niger.

Chaque semaine, des billets spécifiques siglés Mondoblog Covid-19 seront proposés pour mettre en avant les « bonnes » informations et pour raconter l’évolution et les conséquences de la pandémie du point de vue des blogueurs sahéliens.

Autre rendez-vous : #Askip, un format court pour démonter les fake news sur le Covid-19 qui circulent sur la Toile. Quand une phrase commence par « à ce qu’il paraît », il faut toujours se méfier ! Alors, si vous n’avez pas le courage de vérifier vous-même, restez connectés par ici, on démêle le vrai du faux pour vous.

Blogueurs, influenceurs, observateurs, lecteurs, Mondoblog vous propose de nous unir contre le Covid-19. 

INFOLETTRE N°100 : LES FAVORIS DES BLOGUEURS/EUSES

« Promis juré… Vous allez aimer » – Samantha Tracy, Dakar, Sénégal

Simple hasard ou coïncidence heureuse ? Les trois billets que je vous propose parlent de femmes et sont écrits… par des hommes ! Avec « Et Dieu créa les Sénégalaises ! »Roger semble entrouvrir les portes qui révèlent les secrets – bien gardés – de ces reines incontournables d’Afrique de l’Ouest. Ensuite, avec Mamadou, un gynécologue qui se plaît à écrire, ouvrez le « Petit manuel de la jouissance chez la femme ». Enfin, « Chez moi, on ne balance pas les porcs, ils sont halal » ou comment Georges présente le #MeToo à l’africaine. Il touche du doigt une réalité qui va s’imposer : celle des femmes qui, petit à petit, osent prendre la parole pour dénoncer. Promis, juré… Vous allez aimer ! Parole de femme !

– Et Dieu créa les Sénégalaises…, de Roger Mawulolo
– Petit manuel de la jouissance de la femme, de Mamadou
– Chez moi, on ne balance pas les porcs, ils sont halal !, de Georges Attino

« J’ai découvert des talents indéfinissables » – Écclésiaste Deudjui, Douala, Cameroun

Sur Mondoblog, j’ai découvert des talents indéfinissables. Ainsi, je me souviens d’un article de Roger qui m’avait séduit : « Sans vocation, le travail n’est rien ». Aussi le merveilleux hommage que Dieretou avait rendu à son père décédé en 2015, dans un éloge sobrement titré « Papa est parti ! » Enfin, comment ne pas se souvenir de l’extraordinaire « Profession, blogueur (?) » du Togolais Aphtal, qui s’interrogeait déjà sur l’utilité même de son écriture dans un univers aussi tourmenté que le nôtre…

– Sans vocation, le travail n’est rien, de Roger Mawulolo
– Papa est parti, de Dieretou Diallo
– Profession : blogueur (?), d’Aphtal Cissé

« Chaque lecture me décentre » – Françoise Ramel-Flageul, Pontivy, France

Mondoblog, c’est une multitude d’univers , de points de vue, de choix en matière d’écriture et de blogging. Chaque lecture m’emmène et me décentre, m’interpelle ou me surprend par l’habilité et le style de son auteur. Dans cette fabrique numérique, chacun livre sa moisson sans prérequis autre que la maîtrise gourmande d’une langue, le français, qu’une envie, latente ou urgente : dire, partager, élargir son propre horizon . Parfois cette ligne de floraison révèle l’évidence, l’invisible, un tabou, une injustice, juste là, devant chez soi. Je butine, explore, savoure sans me lasser. D’abord chez Éric, mais aussi chez Siata ou encore chez Wébert.

– La Belgique, origine d’un génocide [comment l’expliquer à mes enfants ?]d’Éric Leeuwerck
– Femme à la une, de Siata Traoré
 La lectrice assassinée, de Wébert Charles

« Il y a beaucoup de talents » – Roger Mawulolo, Dakar, Sénégal

« Les cookies, des biscuits peu digestes » de Lucrèce m’est resté à l’esprit. Sa capacité à mixer cuisine et technologie est exquise. Ne pas citer Ecclésiaste, le blogueur haut-débit , serait un crime de lèse-majesté. Je retiens son billet « Ces dix proverbes qui ont assassiné le Cameroun ». J’aurais complété avec Afi Affoya, Edem Gbetoglo, l’inénarrable Eteh Komla Adzimahe et Bénédicta Honyiglo. Que dire de Guillaume Djondo ou de Renaud Dossavi, malgré l’irrégularité de leurs billets ?

– Les cookies, des biscuits peu digestes, de Lucrèce Gandigbe
– Ces dix proverbes qui ont assassiné le Cameroun, d’Écclésiaste Deudjui

« Souvenirs ! » – Lucie, Curepipe, Maurice

Comme vous, je suis à l’affût des coups de gueule, coups de cœur ou coups de semonce des Mondoblogueurs ! Voici donc 3 billets que j’ai aimés ! Parce que Mondoblog, ce n’est pas que des blogueurs fashion, foodie et autres futilités, commençons par le billet de Siata. En effet, la blogueuse évoque des sujets importants et sérieux, tel que comment aider les femmes victimes de viols. Autre thème qui peut être sensible : la violence politique et la critique de celle-ci . C’est pourquoi je vous suggère aussi de lire Serge, qui demande ouvertement au président Bolsonaro du Brésil de se taire ! Le troisième billet est celui de Jean Christ, mon binôme pour l’émission radio de Mondoblog 2015, live de Dakar ! Souvenirs ! 

– Comment aider une victime de violence, de Siata Traoré
– Brésil : taisez-vous, Monsieur le président !, de Serge Katembera
– L’abécédaire de la formation Mondoblog 2015, de Jean Christ Koffi

« Suivre l’actualité du monde » – Tanguy Wera, Stoumont, Belgique

Au fond, j’écris et lis des billets sur Mondoblog pour une seule raison, celle qui a donné son nom à mon blog : suivre l’actualité du monde « autrement dit ». C’est pour la musique des mots que j’aime Mondoblog, pour le style inimitable de mon ami Éric quand il nous parle de science comme on n’a jamais osé l’écrire. J’aime la musique des mots et quand les mots parlent de musique , ils ne peuvent que porter un rythme qui me fait vibrer. J’aime, oui j’aime plus que tout l’élan spontané de ces blogueurs qui nous en disent autant sur l’actualité de leur pays que sur leurs propres emportements, les voix de leurs révoltes intérieures qui rejoignent le chœur des révolutions collectives.

– Les chauves-souris de l’apocalypse, d’Éric Leeuwerck
– Togo : la musique et l’identité culturelle en 60 ans d’indépendance, de Inda Etou
– Quid de la révolution ?, de Nicole Hamouche

« Apprécier les voyages culturels » – Lalah Ariniaina, Antananarivo, Madagascar

J’ai la chance d’apprécier les voyages culturels offerts par la multitude de billets sur Monboblog. Les noms malgaches ont des significations particulières, alors découvrir celles des noms malinké m’a fasciné . Dans une région de Madagascar, les jumeaux sont considérés à tord comme des malédictions. Tel n’est pas le cas au Bénin où, au contraire, ils sont vénérés. Chez nous, chaque ville a son jour de marché depuis l’époque royale. Il est intéressant de lire qu’en Lituanie, un grand marché d’art et d’artisanat est organisé tous les ans depuis quatre siècles.

– Signification des noms malinké, de Jean Christ Koffi
– Au Bénin, les jumeaux sont célébrés comme des divinités, de Tokpanou Koudjo
– La foire de Saint-Casimir à Vilnius, de Clara Delcroix

« Choix difficile » – Osman Jérôme – New York, États-Unis

Difficile d’arrêter son choix sur trois billets seulement. Mais restons donc dans le format exigé pour cette 100e newsletter Mondoblog. « Des fesses en chiffon » de la Camerounaise Salma, un véritable coup de gueule sur les critères de la beauté de la femme, imposés par la mode occidentale. « L’homme est un loup pour l’animal » d’Alimou est une plaidoirie pour la protection des animaux domestiques. Et « Facebook : mur des lamentations des Maliens », un billet de d’Ousmane, qui porte un regard critique sur le mode d’utilisation de Facebook dans son pays.

– Des fesses en chiffon, de Salma Amadore
– L’homme est un loup pour… l’animal, d’Alimou Sow
– Facebook : mur des lamentations des Maliens, d’Ousmane Makaveli

« Ma raison d’être sur Mondoblog » – Stella Attiogbe, Abidjan, Côte d’Ivoire

Mon premier choix se porte sur un thème que j’affectionne particulièrement : l’amour. Telle une poésie, l’auteur décrit de jeunes amoureux, qui jubilent, qui rient, qui s’embrassent et qui s’aiment. Ils ont du mal à se séparer et ils font tout pour retarder cette échéance. Plusieurs femmes se questionnent, se demandant si elles sont prêtes à être mères, si elles le seront jamais. Samantha nous rappelle qu’être maman ça s’apprend, et que c’est une énorme responsabilité. Et je termine avec un texte qui parle de ma raison d’être sur Mondoblog : le blogging. C’est quoi être un blogueur au fait Que dire ? Quel sujet défendre ? Roger nous parle de blogging et de température.

– Les amoureux sur le trottoir, de René Nkowa
– Suis-je prête à être mère ? , de Samantha Tracy
– Ami blogueur, es-tu un thermomètre ou un thermostat ?, de Roger Mawulolo

« Tout un programme ! » – Alimou Sow, Conakry, Guinée

On pourrait rebaptiser Mondoblog « MondoCovid » tant la pandémie s’affiche partout sur la plateforme. Solidarité, espoir, responsabilité sont quelques-uns des sujets abordés. Solidarité comme dans le billet épistolaire touchant envoyé depuis une Beyrouth confinée par Nicole aux personnes âgées en EHPAD. Espoir avec Ecclésiaste qui nous promet qu’en dépit de la « terreur » qu’il sème dans les quatre coins de la planète, le « Coronavirus ne l’emportera pas au paradis »Tanguy, lui, pose les questions de fond sur notre responsabilité collective et s’interroge avec gravité : « à quoi bon être en bonne santé dans une société malade ? » Tout un programme !

– Chère Mamie – Lettre de confinement, de Nicole Hamouche
– Le coronavirus ne l’emportera pas au paradis, d’Écclésiaste Deudjui
– Dans quel monde voulons-nous être en bonne santé ?, de Tanguy Wera

« C’est aussi ça Mondoblog » – Clara Delcroix, Lille, France

On commence avec un premier article d’actualité : Éric nous raconte son confinement des suites du coronavirus Covid-19 – avec humour , comme toujours. Et en parlant de confinement, nombreux sont ceux à s’être (re)mis à cuisiner pendant cette période. Je suis fan de cuisine, alors l’article de Lucrèce expliquant que la cuisine africaine n’existe pas m’a forcément intéressée ! Parler de « cuisine africaine », un abus de langage ? Mais la langue française est riche et diverse. C’est aussi ça Mondoblog, et l’article de Dania sur les « camerounismes » en est un très bon exemple !

– Chronique de confinement : le risque sécuritaire, d’Éric Leeuwerck
– Il n’y a pas de cuisine africaine, de Lucrèce Gandigbe
– Quelques camerounismes , de Dania Ebongue

Partagez

Auteur·e

ntrjack

Commentaires

fanchon
Répondre

Bravo Rene Knowa pour cette 100eme et merci à Camille, Simon, qui t’ont donné un coup de main. Longue vie aux Pépites de Mondoblog-RFI