Les pépites de Mondoblog : Unis contre le Covid-19

Bonjour,

Bienvenue une fois de plus dans la newsletter qui vous apporte, deux fois par mois, le meilleur de la plus grande communauté de blogueurs francophones dans le monde !

Si de plus en plus de pays lèvent les mesures de confinement, permettant le redémarrage de leur économie, il n’en demeure pas moins que la prudence reste de mise. En effet, le coronavirus continue de circuler et fait encore des morts. Cette 102e édition de cette infolettre est l’occasion de revenir sur l’initiative Unis contre le Covid-19, lancée par Mondoblog en partenariat avec les ambassades de France au Burkina Faso, au Mali et au Niger.

Mais avant d’y arriver, nous verrons que les blogueurs ne se sont pas départis de leurs préoccupations beaucoup plus triviales, ordinaires.

Bonne lecture.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur cette infolettre :
rfi.mondoblog@gmail.com

GUERRE
VISION
SAPE
PARC

J’ai appris à ranger mon téléphone pour mon livre

La guerre entre le livre et le smartphone fait rage. Une guerre dont les systèmes d’exploitation mobiles et les applications qu’ils font tourner sont en passe de remporter. Du moins chez les plus jeunes. Richard Konan a, comme bien d’autres, délaissé les pages de papier poussiéreuses au profit du petit écran lumineux. Dans un sursaut de bonne conscience, le blogueur ivoirien a récemment décidé de se remettre à la lecture de livres…

Lire l’article…

Le parcours d’une vision : première partie

Tous les adeptes de stratégie se retrouvent sur un point : pour mener à bien un projet, il faut une visionMais alors une vision, qu’est-ce que c’est ? Une chance, l’Abidjanaise Edwige Molou s’est longtemps penchée sur la question et apporte des réponses. La blogueuse explique que le point de départ est de définir l’objectif. À partir de là, la suite est plus simple… Mais aussi un peu complexe. Un écheveau que la jeune femme aide à démêler.

Lire l’article…

La Sape congolaise, de l’importance de nos cultures populaires

Kinshasa. Capitale de la Société des ambianceurs et des personnes élégantes , la fameuse « Sape ». Ce mouvement de haute couture, l’un des piliers culturels du Congo, a connu son avènement à l’orée des indépendances africaines. Accolée à la rumba congolaise, le phénomène a traversé les frontières et le temps. Aujourd’hui, la sapologie fait partie des phénomènes culturels africains les plus connus et les sapologues en sont les représentants attitrés. Afi Affoya a fait une immersion dans cette culture qui à première vue pourrait sembler superficielle et caricaturale, mais qui en substance raconte la République démocratique du Congo au plus intime.

 Lire l’article…

À la découverte du Parc national de Zakouma

C’est une troupe d’une trentaine de personnes qui décide de (re)découvrir l’un des nombreux endroits pittoresques dont regorge le Tchad. Dans ce groupe de jeunes, se trouve Yacoub . Il faut dire que ce voyage, le blogueur l’a longtemps attendu. Après dix-huit heures de route, leur minibus arrive enfin au Parc national de Zakouma, au sud-est du pays. Ce récit, à la fois carnet de route et reportage photo, montre le Tchad tel qu’il est très peu connu : beau, varié, riche, surprenant, luxuriant, vivant !

Lire l’article…

MONDOBLOG, UNI CONTRE LE COVID

Malika la Slameuse, covid 19, burkina faso, jeunesse, musique

Depuis le 24 mai 2020, Mondoblog s’organise autour de l’initiative Unis contre le Covid-19 , un projet qui donne la parole aux jeunes du Sahel. Leur rôle étant d’une part de raconter la manière dont leurs communautés respectives traversent l’épidémie et la crise économique y consécutive ; d’autre part de démonter les fausses informations circulant sur les réseaux sociaux.

Le nouveau coronavirus a eu d’importantes conséquences sur la vie de milliards de personnes au courant des six derniers mois. Notamment sur leurs revenus, avec l’arrêt des activités économiques. C’est le cas d’Omar, un chauffeur de taxi de Niamey qu’a rencontré Nyalla . L’apprenti-chauffeur explique en effet à la blogueuse qu’il a vu ses recettes journalières chuter de plus de moitié quand le gouvernement a décidé du couvre-feu. Lassé de rouler à perte, il a dû stationner son taxi. Un moment difficile à passer pour sa famille, dont il a la charge.

La crise du Covid-19 a pendant plusieurs semaines occulté tous les autres problèmes que connaît la planète. Pourtant, ces derniers ont continué à exister. Comme l’explique Madina Sore le paludisme n’a pas cessé de sévir au Burkina Faso. Le Covid-19 a même agi comme un facteur aggravant, car les malades du paludisme ont déserté les hôpitaux, de peur d’être contaminés.

Dans le format #Askip (contraction de « à ce qu’il paraît »), deux infox sont démontées respectivement par le Nigérien Abdel Latif Idrissa et par le Burkinabè Amos Traoré. La première concerne la rumeur qui a veut que l’ail permette de prévenir et de guérir du Covid-19. La seconde infox voudrait que les mouches soient vectrices de la maladie . Les blogueurs rappellent que pour l’heure, aucun traitement préventif ni curatif n’a été trouvé contre le coronavirus. En outre, à ce stade, il n’a pas été prouvé que les mouches transmettent la maladie.

Retrouvez tous les billets du projet Unis contre le Covid-19 et du format #Askip en cliquant ici.

Partagez

Auteur·e

ntrjack

Commentaires