Afrique

«Lionesses Of Africa », le réseau africain des entrepreneures s’installe en Côte d’Ivoire

Pour Melanie Hawken, Fondatrice de Lionnes of Africa, il faut mettre en pratique le pouvoir du partenariat : « s’aider les unes les autres et non se voir comme des compétitrices », c’est la clef de la réussite pour les femmes. Permettre aux nouvelles de profiter du mentorat de celles qui ont plus d’expérience, être dans une relation d’entraide… parce-que l’union fait la force !

Afrique et dépression : pourquoi tant de rejet ?

Déprimé ? En Afrique ? Ça ne peut pas arriver ! Avec la famille, les amis, l’environnement social… impossible ! La dépression c’est pour les « blancs » ! Comme si la dépression avait une couleur. Comme si la dépression était un luxe que tout le monde – surtout les africains – ne pouvaient pas se payer, parce-que si vous avez le temps d’être déprimé c’est que vous n’êtes pas assez occupé dans la journée.

Accès à l’emploi : les jeunes peuvent tout faire, et c’est ça le problème

Les jeunes camerounais sont de vrais débrouillards. Ils vous le diront eux-mêmes, ils peuvent tout faire – c’est-à-dire qu’ils n’ont pas de préférence en termes d’emploi. Le problème, c’est que pour trouver un emploi il ne faut pas « pouvoir » tout faire, il faut au contraire « savoir » faire, bien, une seule chose. En un mot, il faut avoir une formation, être qualifié, dans un domaine bien précis.

Crise en RDC : la déception de la SADC au sommet de l’Angola

Les chefs d’États et des gouvernements de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) s’étaient réunis le mardi dernier à Luanda, capitale de l’Angola, notamment pour trouver des solutions sur la crise que traverse la République démocratique du Congo (RDC). Une réunion dont les résolutions n’ont pas correspondu aux attentes […]

enfants-garcons-noirs-africains-mali-rue-

Quand la bande dessinée kidnappe l’imaginaire des enfants africains

Des générations d’africains ainsi grandi sans pouvoir s’identifier ou se reconnaitre dans un super-héros africains. Mais avec la révolution numérique et technologique, les choses bougent et évoluent. Des artistes et créateurs africains frustrés par ces expériences sont désormais en action et créent de plus en plus de contenus qui s’inspirent de la tradition et culture africaine. L’émergence d’un univers de super-héros africains apparaît aussi comme une nouvelle étape dans le mouvement pour l’affirmation, par les Africains, de leurs cultures.