Ville de Bamenda

L’expérience de l’émergence et la bière

A midi, son milieu du jour, est illuminé par l’astre de la nuit. Sa nuit est ma journée son soleil la lune et les lampadaires de rues. Son wouri il peut le remplir en un an. Son sanaga alors, il dit avoir bu quand il urine le liquide qui remplit la Bénoué. Est-ce qu’il connait même la pudeur?

Ville de Bamenda

Bataille Sans Muraille

Femme originale et fatale,
Aguicheuse et dangereuse tel un crotale,
Naturelle et belle comme un soleil,

Inconventionnelle et introspective, tu m’émerveilles.
Nébuleux sont mes rêves sans toi.
Ah ! Que ta vue me remplit d’alacrité !

Ville de Bamenda

On ne développe pas, on se développe !

On ne développe pas ; on se développe déclarait l’un de mes maitres à penser l’historien et philosophe Joseph Ki-Zerbo. Ce savant, avec Cheikh Anta Diop et Achille Mbembè, a forgé ma personnalité, ma transdisciplinarité et surtout mon « indisciplinarité ». Il a contribué au désenchainement de ma conscience à travers ses livres sur l’historicité de l’Afrique, l’identité africaine, l’éducation africaine, le développement endogène et l’unité africaine.

Do U Believe in Miracles ?

Je suis convaincu de ce que la chance ou la providence n’est point fortuite, elles sont le résultat de forces métaphysiques qui dépasse notre entendement. La chance ne sourit qu’à celui qui y croit. Mais y’a des événements qui arrivent et vous forcent à prendre conscience de ce qu’il ne s’agit plus du fruit de la chance ou du hasard mais d’une préscience. La prescience est la faculté de savoir ou de connaître d’avance ce qui va se produire ou exister.

makossa

Un tour au Cameroun : le berceau du Makossa !

Le 21 juin marque la célébration de la fête nationale de la musique. C’est l’occasion de faire une rétrospection sur l’une des spécialités du mboa: le makossa. Les pionniers de cette musique sont aujourd’hui méconnus ou du moins insuffisamment valorisés alors que cette musique a participé au rayonnement de la culture camerounaise à l’international.