Rentrée scolaire : je refais le chemin de l’école avec le même plaisir

Il y a quelques jours, c’était la rentrée scolaire au Cameroun. L’école reprend timidement, après plusieurs mois de vacances passés pour beaucoup loin de la résidence habituelle. Le matin, à nouveau, je revois des parents et des enfants se presser, harceler le vendeur de beignets ou de pain pour ne pas arriver en retard.

Lorsque la mort du voisin nous interpelle

La mort est une chose qui nous interpelle au plus haut point. On se sent toujours meurtri après la mort d’un proche, quelqu’un qui partageait notre vie, nos moments privilégiés. Cependant, on peut se surprendre à pleurer la mort d’une personne qu’on ne portait pas spécialement dans son cœur. Récemment, […]

Le jour où j’ai décidé de donner du sang

Le don du sang a toujours été pour moi une des meilleures actions qui soient. C’est vrai qu’on est loin du don d’organes, mais on s’en rapproche par l’intention. Qu’on ait l’habitude d’être taxé de con, d’hypocrite ou d’égoïste, il arrive des fois qu’on ressente un fort besoin de faire […]

conseils-grossesse

Valérie face à la pression de l’enfantement

Dans les sociétés africaines, la femme est considérée comme une « donneuse de naissance » automatique, à un tel point que celle qui n’a pas d’enfant est vue comme une moins que femme. Mariée, la femme doit enfanter ; sinon elle est répudiée par son époux. Une femme chanceuse devra juste supporter d’avoir une coépouse qui fera des bébés à sa place, pour le grand bonheur de leur époux commun. Célibataire, on vous juge sur la base de votre âge apparent. « Elle est déjà quand-même vieille hein ! Il faut qu’elle accouche, même si elle n’est pas mariée ! »