Les blogueurs et blogueuses de la plateforme Mondoblog

Mondoblog regroupe près de 1.000 blogueuses et blogueurs francophones dispersés sur les cinq continents.

avatar for Rihanno MarsRihanno Mars

Bonjour à tous, je suis Romuald Nguemkap plus connu sur le Pseudo Rihanno Mars. Je suis membre de l'association des blogueurs du Cameroun depuis 2018. Je suis passionné de musique, cinéma, mode et écriture. Je me plais à promouvoir l'art et la culture camerounaise. Je suis étudiant à l'université de Dschang, sur mondoblog je souhaite m'engager à vous plonger au cœur des réalités universitaires.

Avatar photoBadal Fohmoh

Blogueuse | Communicatrice| JRI | Fact-cheker | Reporter sportif et culturel | Rédactrice web | Chroniqueuse Radio-Tv | Content creator| Éducatrice aux médias | Présidente fondatrice de l'association citoyenne d'éducation aux médias CLASS PRO | Membre active et SGA de l'association des blogueurs du Cameroun (ABC)

avatar for Ibitola Candide ALLADE DAGBAIbitola Candide ALLADE DAGBA

Ingénieur en Télécommunications qui aime lire, adore les mystères et intrigues, les BD et les mangas. Aime la musique et la danse, est chrétienne et vise le Royaume des cieux. 😉

avatar for Edwige MOLOUEdwige MOLOU

Molou Edwige est un "Etre Humain" 🙂
Elle croit fortement qu'en chaque être humain, il y a un potentiel extraordinaire pour qu'il devienne tout ce qu'il pense et imagine…
Et bien plus elle est convaincu que l'on peut faire bien plus que ce qu'on peut imaginer.
Le but d'Edwige au travers de ce blog est de susciter en chacun le désir de grandir, croitre et aller chercher au plus profond de soi la personne que l'on doit être et les choses formidables que nous devons réaliser.
Tel il faut creuser profondément pour trouver l'or dans le sol, il faut profondément creuser en soi (travailler, changer de paradigmes, travailler sans relâche) pour aller trouver l'or qu'on est.
Tu peux être tellement plus que ce que tu es à n'importe quel niveau
Tu peux faire tellement plus que ce que tu fais …
Alors c'est parti! Allons cueillir l'or en nous 😉

avatar for Lalatiana RahariniainaLalatiana Rahariniaina

Jeune femme, maman, malgache, blogueuse, citoyen journaliste, traductrice, étudiante en linguistique et genre, photographe amatrice passionnée

avatar for Médard ClobechiMédard Clobechi

Grâce à ce blog, vous aurez une idée de qui je suis Vraiment. Journaliste-Blogueur, je suis. Cette passion, je la vis pleinement à travers la force de mes écrits. Car j'écris, je crie les maux. Au cours de ce voyage, je transcris mes idées et réflexions sur ma société, tout ce qui m'entoure. Accroche-toi, nous allons explorer divers horizons, et soigner les maux.

Journaliste-Blogueur-Rédacteur Web-Chroniqueur culturel.

avatar for Eteh Komla ADZIMAHEEteh Komla ADZIMAHE

Le méchant qui se repose. Ecrivant à l'envi et par envie. Sujets où relever un peu de bêtise humaine. Retourner le fumier dans la terre pour obtenir de belles récoltes.

avatar for lafriqueauvertlafriqueauvert

Sous la plume d'un "reporter-citoyen du monde". En tant que citoyen, je suis curieux et je désire prendre des nouvelles du monde. En tant que reporter, j'aime transmettre ce que je sais et donner des nouvelles du monde. J'aimerais parvenir à synthétiser ces deux facettes, qui conjuguées dessinent les contours du passeur d'histoires, du conteur, du quêteur de vérités (toujours plurielles). Simple intermédiaire, simple médiateur, j'aime informer à partir de ce que je vois et ressens sur le terrain. J'essaie de décrire les faits le plus fidèlement possible, et je n'hésite pas à dénoncer les manipulations et les détournements dont l'information (qui sur le temps long accouchera de l'Histoire) est victime en permanence. Surtout en temps de conflits, lorsque les enjeux économiques et géostratégiques enflent à la mesure des appétits des industriels et des vendeurs d'armes.
Avec le temps, les porteurs de missives disparaissent, mais les messages restent, fût-ce sur la toile éphémère du web. Simples anonymes, nous empruntons des pseudonymes pour écrire sur le monde. Nous laissons une seconde vagabonder nos rimes au-dessus de l'abîme, pour le plaisir que s'y fécondent des pensées sublimes ou immondes. Le temps d'un article, d'une image, d'une rencontre, d'un regard, d'un sourire, c'est selon.

Mon rapport à l'Afrique francophone ? Passionné et nomade, comme tous les amours à distance. La porte d'entrée ? La méditerranée, de naissance. Marseille comme port d'attache, comme tout marin j'y reviens mais j'en repars toujours. Premier cap l'Algérie, où mes arrières-grands parents espagnols émigrèrent pour trouver une vie meilleure. Tiens tiens, l'exil à toutes les sauces. Au Niger, enfant, la découverte du désert, prélude de bourlingages sahariens (Mauritanie, Mali, Algérie, Tunisie) suivis d'autres pérégrinations, toujours en Afrique de l'Ouest (Sénégal, Guinée, Cap-Vert). Aujourd'hui, je pars au pays des hommes intègres, au Burkina Faso, où le pan-africanisme socialiste a été tué dans l’œuf en 1987 lors de l'assassinat de Thomas Sankara. Coup du sort, il m'a été confié d'y poursuivre l’œuvre d'un énergique bonhomme, que Sankara peu avant sa mort avait chargé de développer le modèle agro-écologique sur tout le territoire burkinabé. L'héritage se transmet, les combats se recyclent, l'histoire continue. Attendez-moi, j'arrive.